peinture à l'huile, artiste peintre, tableaux, tableau  

comeditalia

comeditalia

 Dimensions : 116 X 89

L'arlequin au premier plan à droite, ouvre le rideau de ce bal des masques de la comédie italienne. Italie si belle, où cependant tout est magnifiquement ambigü.
Un second arlequin, à gauche, prend les mesures avec un pantogrpahe; le troisième jongle avec des bulles de savon, le dernier, en arrière-plan, joue de la mandoline.
La Vénus de Boticelli, qui porte le masque de Sophia Loren, symbolise auprès du brasero, autant les vierges vestales qui gardaient le feu sacré de Rome, que les filles de joie d'aujourd'hui qui se chauffent les reins le long des routes de Milan.
Sur les chapiteaux, nous voyons de gauche à droite "le Tibre" de la naissance de Rome, Jules César, Garibaldi, Pie XII, Savonarole et Dante.
Dans ce jeux d'échecs créé par le dallage, le Coleone de Venise sert de cavalier (souvenir des Condottieri).
Sur chacun des pions, un élément : parmesan ou fruit, évoque d'une manière parfois argotique l'âme et le vécu italiens. Ainsi, le parmesan dit "grana", c'est le fric, le blé, la figue, l'intimité de la femme, la tomate, la dolce vita; la pastèque évoque ce pari stupide où l'on joue à celui qui mangera le plus de pastèques et où le gagnant finalement ne gagne qu'une pastèque ... image de l'existence humaine où tout est souvent vanité, illusion.
Au premier plan, le paon, symbole d'orgueil et de magnificence dont les plumes ornent aussi les chapeaux des arlequins.
En mandorle, la madone et l'enfant; enfin le fond dont nul ne sait s'il est décor ou réalité, fait apparaître les régions d'Italie : Dolomites, Venise, les ruines de Rome, Florence et Naples dans une perspective renaissante en arête de poisson